tourne, tourne, tourne

une dernière note qui s'échappe

un dernier voeux pour tout dire

tourne, tourne, tourne

la danse commence quand la vie finit

des pas qui s'emmèlent pour filer la trame de la vie

les gestes se perdent dans une chorégraphie macabre

saute et s'agite comme un oiseau en cage

la valse ne fait que commencer

tourne, tourne, tourne

les notes s'égrennent dans le vent

la mélodie claque jusqu'aux oreilles

rien n'arrête la musique

à par peut être la faucheuse elle même

comprendre la signification de cette insaisissable mélopée

glisse et fond dans la gorge

on connait tous la chanson

tourne, tourne, tourne

adieu jour, adieu nuit

un éclair dans la nuit

la lumière innonde l'immonde

l'ombre assombrit la joie et le bonheur

le crépuscule n'est pas plus pur que l'aurore

les doigts de rose prit entre chien et loup

un rayon évanescent se pose

les couleurs choient

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×