Après moi?

 

« Disparu, je crois que j’ai disparu...

Vous allez me dire : « On ne disparaît pas comme ça ! » Mais, si, j’ai bel et bien disparu.

Personne ne sait où je me trouve ; mais sais-je, moi-même, où je suis et qui je suis. Ce serais plus facile, si j’avais un quelconque souvenir, de qui j’étais ou pourquoi j’étais... Mais là, rien, le néant. Un vide profond a envahi mon esprit. Qu'est ce que je fais ici ?

Je sais, malgré mon égarement, que je fus quelque chose. Déjà, je pense, preuve que j’avais été un être. Je me rappelle, que quelqu’un a dit : « Je pense, donc je suis... » Ce qui prouve que je suis...

Je suis à l’intérieur de quelque chose, mon corps, je viens de prendre conscience de mon corps, il baigne dans un liquide. Je sens de l’agitation, quelque part près de moi.

Tous se brouille, tout souvenirs s’effacent... »

« C’est un garçon, madame. »

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site